Soigner dans le monde nouveau

Petit cliché réunissant devant un hôpital, le chirurgien, le prêtre, l’imam, le guérisseur et le missionnaire

 

Introduction

 

Les joueurs de AOM étaient habitués à moult moyens de soigner leurs soldats blessés. Les prêtres, les valkyries et la source soignante comptaient probablement comme les soins les plus efficaces. Certains experts savaient les optimiser dans quelques situations cruciales. Est-ce que AOE 3 offre autant de possibilités ? Voilà la question à laquelle je m’intéresserai.

 

1) Présentation des unités et de l’hôpital

 

 

Prêtre

 

Imam

 

Guérisseur

 

Missionnaire

 

Chirurgien

 

Hôpital

 

200

pop 1

PV : 360

Vitesse : 4

 

200

pop 1

PV : 360

Vitesse : 4

 

200  / trésor

pop 1

PV : 360

Vitesse : 4

 

200

pop 1

PV : 300

Vitesse : 7

 

Carte métropole

Pop 1

PV : 240

Vitesse : 4

 

400

4 au max

PV : 250

Post-scriptum : certains explorateurs peuvent soigner grâce à une carte de la métropole : je n’ai pas fait le test (toujours cet éditeur pas facile à dompter).

  

2) Les soins : divers tests (sur AOE3 patch 1. 2)

 

Prêtre imam guérisseur : ils redonnent jusqu’à 400 points de vie à vos troupes (cela prend 6 secondes au maximum) Lorsqu’ils ont rendu des points de vie, momentanément, ils ne peuvent plus soigner : une icône décomptera un temps de récupération avant qu’il puissent de nouveau utiliser leur pouvoir de guérison. Ce temps de récupération dépend du nombre de points de vie donnés. Pour 400 points de vie, il faut patienter 2 minutes : c’est long…

Note : les unités d’artillerie aussi se font soigner.

Missionnaire : il guérit de la même manière que les unités précédentes. Par contre sa vitesse de déplacement peut en faire une unité spéciale de vos troupes de raid.

Le chirurgien : il redonne aussi jusqu’à 400 points de vie. Mais pour ce don maximal, il ne faut au chirurgien qu’une minute pour récupérer. De plus le chirurgien est un bâtisseur d’hôpital. Un seul chirurgien construit un hôpital en 12 secondes. On ne peut pas construire plus de 4 hôpitaux.

L’hôpital : ce bâtiment ne soigne qu’une unité à la fois. Il faut que cette unité soit inactive ! C’est relativement lent : l’hôpital redonne environ 15 points de vie par secondes. Il faut donc 25 secondes pour rendre 400 points de vie, là où le chirurgien officiera en moins de 5 secondes…

Attention : un hôpital ennemi ne soigne pas ! On ne peut pas en prendre possession (sauf en le détruisant…)

La distance de soin, elle, est sympathique : (sur ce cliché, oui, le hussard se fait guérir)

Gestion classique de raid :

 

Les deux unités attaquées et dont les points de vie chutent vers 0 s’en fuient (versl’hôpital ou vers un « médecin ») Les unités fraîches continuent d’agresser.

 

3) Conclusion

 

Etonnant que si peu de joueurs utilisent les soins. L’hôpital, ça peut sembler moisi, d’accord. Mais quatre unités de soin, c’est pas si cher (les deux chirurgiens coûtent une carte de la métropole, parfois des trésors offrent un guérisseur) et c’est très efficace. Avec quatre unités de soin, en environ 5 secondes, votre troupe regagne plus de 1500 points de vie : de quoi donner une irritante longévité à une escadre sympathique comme celle des cavaliers noirs…

 

 

                          Magic Pop Corn – le 20 décembre 2005