Les raccourcis pour AOE3
 

 

     Cet article est destiné à tous les joueurs qui souhaitent s’initier à l’art des raccourcis. Pour les joueurs qui pratiquent déjà, ils retrouveront beaucoup de points évidents pour eux mais, qui sait ? ils pourraient bien découvrir une petite combine de-ci de-là. Bonne lecture !


1) Principes de base

a. Principes matériels (qui devraient être évidents pour tout le monde…)

  •  Disposer d’un matériel performant : éviter la souris à boule toujours sale, le tapis qui accroche la souris et le clavier dont les touches restent enfoncées quand vous les frappez trop vite !
  • Ce matériel performant ne vaut rien si la configuration fait ramer le jeu : mieux vaut baisser la qualité vidéo et animation, et jouer sur un graphisme basique mais avec efficacité.
  • Savoir jouer avec une vitesse de pointeur rapide : le but n’est pas de la mettre au maximum, mais d’éviter de relever la souris 3 fois pour bouger le pointeur pendant une partie.
  • Si possible, disposer d’une souris avec plusieurs boutons (comme celle photographiée pour cet article) : quelques accès rapides à la main droite (pour les droitiers) améliore terriblement l’efficacité.

b. Principes de « programmation »

     Le nec plus ultra, c’est d’être capable d’utiliser naturellement les raccourcis pour la plupart des actions : pas de trou de mémoire « raccourci » pendant la partie ! Pas d’entortillement de doigts sur le clavier ! Pas de bug du jeu ou de réponse bizarre du PC suite à notre programmation de raccourcis ! Cela demande de suivre quelques principes :

  • Connaître toutes les actions programmables en un raccourci.
  • Connaître toutes les frappes clavier / souris reconnaissables par le jeu.
  • Connaître tous les fichiers installés sur le disque dur qui servent à fixer les raccourcis et connaître leur fonctionnement.
  • Programmer les raccourcis de manière à ce qu’il n’y ait ni bug ni conflit entre différents ordres (erreur classique : la même touche assignée à deux ordres différents)
  • Eviter que la main gauche court sans cesse d’une partie du clavier à l’autre : si possible, qu’elle reste toujours au même endroit du clavier.
  • Faire en sorte que la plupart des raccourcis se mémorisent facilement.


     En appliquant ces sains principes, vous confectionnerez vous-mêmes un beau jeu de raccourcis. Cependant je vais donner quelques exemples d’application pour faire gagner du temps aux plus pressés. S’ils le veulent, ils pourront même télécharger mon propre fichier de raccourcis et l’installer sur leur PC : tous mes raccourcis sont donnés en fin d’article.


ZG : zone gauche / L1 : première ligne de lettres / LC : ligne de chiffres
M5 : bouton de souris « mouse5 » / M4 : bouton  de souris « mouse4 » / M5 : cliquer mollette


Première étape : assigner aux touches les plus courantes les ordres les plus courants.

     Les touches les plus courantes : TAB, ESPACE, CTRL, SHIFT, ALT, mouse3, mouse4, mouse5…
     Les ordres les plus courants : centrer la vue, forum, explorateur, villageois inactif, dernière notification, construire…
     Pour les choix précis, cela dépend des goûts (certains préfèrent cliquer mollette pour les villageois inactifs, d’autre préfèrent ESPACE pour aller au forum…)

Deuxième étape : distinguer les touches d’entraînement et les touches de bâtiment.

     C’est le meilleur moyen de ne pas se tromper dans la programmation. Exemple : je sélectionne écurie puis j’entraîne dadas. Il vaut mieux que la touche dada ne soit pas la même que pour aller sur un bâtiment… Enfin, là encore, tous les goûts sont dans le 3ème empire.
     Personnellement je garde la ligne L1 pour l’entraînement des troupes. Avec l’idée la plus simple : 1ère touche à gauche = 1ère icône à gauche dans le panneau des troupes, 2ème touche à gauche = 2ème icône à gauche etc. Comme ça, rien besoin d’apprendre !
Je garde les autres lettres pour les bâtiments avec un maximum dans la zone ZG du clavier. A vous de choisir une zone préférée du clavier (centrale même si vous voulez) pour y enregistrer la plupart de vos raccourcis : on se rappelle que la main doit bouger le moins possible !

Troisième étape : parachever la liste des raccourcis

     Pour éviter les conflits de raccourcis, j’ai quelques touches « neutres » que j’assigne à des raccourcis que j’utiliserai très peu. Dès que j’hésite sur un raccourci peu utile, je lui assigne une touche neutre. Mieux : ne pas affecter de touche aux raccourcis peu utiles, cela demande une petite astuce sur l’éditeur mais c’est très facile en modifiant les fichiers hotkeys. 
     Pour les bâtiments, je me fabrique des trucs mnémotechniques pour retenir les lettres (pas toujours possible de simplement prendre la 1ère lettre !).
     J’aime bien aller sur un bâtiment en appuyant sur une lettre : pour construire, j’appuie sur la même touche et sur CTRL. Et c’est facile à retenir : CTRL = construire.
Et cetera.

Quatrième étape : programmer les raccourcis

      Je conseille de d’abord écrire tous les raccourcis sur papier avant de se lancer (et de s’embrouiller) dans l’enregistrement. Une fois les idées bien claires, deux moyens :

Méthode courante :
     Utiliser l’éditeur de raccourcis dans le menu Options du jeu. Cet éditeur ne permet pas d’assigner la même touche à certaines actions. Il ne permet pas d’enregistrer certaines touches comme TAB. Et il faudra bien passer par les fichiers pour amener une sauvegarde des raccourcis sur le PC d’un copain (d'une copine aussi ^^) ou en LAN. Par contre il est possible de ne pas assigner de touche à une action : supposons que vous ne voulez pas de raccourci pour les maisons (pas forcément utile)
     -> vous assignez à maison un raccourci que vous utilisez déjà, par exemple A pris par forum
     -> puis en réassignant A au forum, maison se retrouvera sans aucun raccourci.

Avec les fichiers :
     Attention ! Avant de modifier le fichier, il est utile de faire une sauvegarde du fichier d’origine. Une fois la modification terminée, il sera aussi utile de faire une sauvegarde du fichier de raccourcis personnels. Mettez bien à l’abri sur disquette ou sur clef usb : à l’abri quoi…
     Il existe plusieurs fichiers dans lesquels les raccourcis sont modifiables. Personnellement j’ai choisi de travailler sur defaultkeymap.xml
     Chemin d’accès : microsoft games / age of empires III / data
     Procédure : d’abord décocher l’option « lecture seulement » dans les propriétés du fichier. Puis l’ouvrir et le modifier avec MFC WORDPAD. Le fichier est très clair, quoique en anglais… Enregistrez vos raccourcis. Puis lancez le jeu, et dans l’éditeur, choisissez raccourcis par défaut. Voilà, c’est fini.
     Ce fichier accepte très bien les raccourcis « TAB » ou « mousedown4 » par contre, il me fait bugger le jeu lorsque je choisis « à » ou « ) » ou « = » pour les unités militaires inactives, les bateaux et les chariot…. Je dois donc terminer mes raccourcis personnels dans l’éditeur de jeu :(


Cinquième étape : ne pas négliger les groupes pendant le jeu

    Par exemple je garde les chiffres 1, 2, 3 et 4 pour mes armées (c'est çà dire bien dans la zone gauche pour ne pas bouger la main). Si mon armée est mixte, 1 pour les dadas, 2 pour les contre-dadas, 3 pour l’infanterie à distance et 4 pour les canons. C’est très efficace pour la gestion. Si mon armée n’a qu’un seul type de soldat, je groupe aussi : par exemple rien ne sert d’avoir 40 bellicistes qui tirent en même temps sur un piquier… Donc je fais 4 groupes de 10 bellicistes, et chaque groupe tue son piquier : c’est nettement plus efficace. Tout au long de la partie, je m’applique à changer mes groupes 1, 2, 3 et 4 (et à les retenir !)
     J’aime bien aussi garder les chiffres 8 et 9 pour des petits commandos cachés dans un coin de la carte, prêts à raider et re-raider !
     En général je garde 5 pour mes casernes, 6 pour mes écuries et 7 pour les fonderies d’artillerie.
     Et puis ne pas hésiter à utiliser les groupes dès le début de partie et en changer constamment. Par exemple les 2 villageois envoyés près de l’adversaire pour construire une caserne avancée, hop groupés en 1 pour les retrouver en un click : je viens de changer d’âge, hop je double frappe la touche 1 puis CTRL + S et voilà ma caserne qui se construit…

Dernière étape : s’entraîner !

     Une fois que tous ces raccourcis sont programmés, il faut les utiliser ! Si de partie en partie, vous n’arrivez pas à vous y mettre, alors passez par une phase un peu rébarbative : jouez contre le PC (même niveau facile) avec objectif 100% raccourcis. A chaque fois que vous craquez, que vous cliquez sur une icône avec la souris, hop ! vous abandonnez et recommencez la partie. Un moyen d’être vite obligé d’utiliser tous les raccourcis est de jouer en DM. Un après-midi de cet entraînement fastidieux et le lendemain vous grimpez de 100 points sur l’échelle Cuetech !


2) Les raccourcis Pop-corn (avec le fichier joint)

En téléchargeant le fichier suivant : Pop-Corn !  et en le plaçant dans son répertoire, vous disposerez de tous les raccourcis décrits ci-dessous.

a. Les actions courantes

Action   Forum  Villageois  inactif Explorateur Centrer la vue Ejecter les unités Dernière notification Construire
 

Touche

 

 A 

 

TAB 

 

Mouse4 

 

ESPACE 

 

Mouse5 

 

Mouse3

 

 CTRL +

      
Remarque : 

     Peut-être qu’un patch permettra de choisir les formations d’unités par un raccourci. J’utilisais la touche ALT (sur AOM ou TC) pour ne pas m’emmêler les pinceaux :

Formation agressive ALT + A
Formation défensive ALT + D
Formation passive ALT + S (la touche P étant trop loin)


     Donc si un patch futur permet cela, utilisez les raccourcis !

b. Les bâtiments

Bâtiment  Caserne  Ecurie  Artillerie  Port  Fort  Tour
 

Touche 

 

S

 

C

 

X

 

W

 

F

 

^


Bâtiment  Moulin  Plantation  Comptoir  Temple  Marché  Construire  maison  Hopital
Touche  

G

 

O

 

V

 

D

 

M

 

CTRL + Q

 

H

Bâtiment  Arsenal  Corral  Banque  Usine  Capitole  Chariot
 

Touche

 

I

 

K

 

(rien)

 

J

 

N

 

à



c. L’entraînement d’unités

     Malheureusement, AOE3 ne permet pas la même simplicité que AOM où vraiment, pour chaque bâtiment de chaque civilisation, je programmais mes touches Z, E, R, T… pour chaque icône selon sa place dans la ligne d’icônes. Sur AOE3, les raccourcis sont les mêmes pour toutes les civilisations mais les icônes n’apparaissent pas avec la même place (voir mousquetaire : rang 4 pour les Portugais, rang 3 pour les Anglais, rang 2 pour les Russes…) 


Casernes :

Unité   

Arbalétrier Archer Janissaire Strelet   

Piquier  Hallebardier
Doppelsoldner 
Rodolero
Mousquetaire  

Belliciste Cacadero

Touche   

Z

 

E

 

R

 

T

 

Y

Ecuries :

Unité  Cavalerie légère Cavalerie lourde  

 Cavalerie à distance
(dont chariots de guerre)

Touche  

Z

 

E

 

R

 

Fonderies d’artillerie :

Unité   

Fauconneau
Rampe

Couleuvrine  Mortier  Canon abus  Grenadier
Touche  

Z

 

E

 

R

 

T

 

Y

 

Ports :

Unité  Pêche Caravelle
Galère
Galion
Fluyt
Frégate Monitor Canoe
Touche  

Z

 

E

 

R

 

T

 

Y

 

U

 Comptoirs indiens

     Facile : C’est la touche Z pour l’unité de l’icône à gauche, éventuellement la touche E pour l’unité de l’icône de droite (selon les cas : guérisseur, coureur, guerrier aigle…)

3) Conclusion


     La plupart des exemples sont tirés de mes raccourcis personnels : n’hésitez pas à créer votre propre jeu de raccourcis, adapté à votre style et vos petites manies : )

     Surtout, n’utilisez ces raccourcis QUE pour améliorer votre vitesse et votre efficacité : si les raccourcis vous embrouillent et vous ralentissent, c’est que quelque chose ne va pas. Repensez votre configuration. Ou alors n’en faites pas trop : dans un premier temps, allez-y modestement, utilisez seulement les groupes et les actions les plus courantes. Puis ajoutez les bâtiments militaires. Etc. Peu à peu, cela deviendra naturel, et votre niveau de jeu progressera vraiment !

 

     Post Scriptum :

     Je compte mettre en ligne une partie commentée audio avec les actions principales et les raccourcis utilisés. Je rajouterai le lien ici.

 

Magic_Pop_Corn avril 2006